mercredi 18 janvier 2012

Visite d'Alain JUPPE en Birmanie

A l'occasion des Questions au Gouvernement, j'ai interpellé le Ministre des Affaires Etrangères, M. Alain JUPPE. De retour d'un déplacement en Birmanie où il a eu l'occasion de s'entretenir avec Mme Aug San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix, j'ai tenu à l'interroger sur la question des droits de l'homme dans un pays où sévissait la junte militaire.
Le Gouvernement civil qui lui a succédé a fait de grands signes d'ouverture. La question est de savoir si les Etats-Unis et l'Union Européenne doivent maintenir leurs sanctions.

Je vous propose de découvrir mon intervention accompagnée de la réponse du Ministre.

video

mardi 10 janvier 2012

Jean-luc Reitzer réagit aux propos tenus par le Maire de Saint-Louis, M. Jean-Marie ZOELLE


Lettre ouverte à l'attention de M. Jean-Marie ZOELLE,

Maire de Saint-Louis


Monsieur le Maire, Cher Collègue,

J’ai lu avec intérêt les propos que vous avez tenus ce vendredi 6 janvier à l’occasion de votre cérémonie de vœux.

J’ai d’emblée compris pourquoi, par un appel téléphonique du 3 janvier, vous avez souhaité que je n’honore pas l’invitation que vous m’aviez adressée pour ce même évènement.

Oui, j’ai lu vos propos avec intérêt, mais aussi avec consternation.

Quel courage pour vous en prendre ainsi, en l’absence notamment du principal intéressé, à ceux que vous appelez avec condescendance « les candidats de la Sundgauvie profonde ».

Vous êtes un « jeune » Maire, du moins en ce qui concerne la durée d’exercice de votre mandat, et vous apprendrez rapidement que la prospérité d’une Ville Centre telle que Saint-Louis dépend autant de sa propre population que de celles des communes environnantes.

Vos commerçants, vos artisans, vos responsables d’associations, tirent leur prospérité et leur dynamisme, que je salue, de cette attractivité qui amène chaque jour des milliers d’élèves, de clients, de salariés issus de cette « Sundgauvie profonde » que vous semblez mépriser !

Vous évoquez le Quartier Plessier d’Altkirch, en l’occurrence le site de l’ancienne caserne qui accueillait le 8ème Régiment de Hussards et pensez que « certains voudraient tirer le centre de gravité politique vers Altkirch et ce Quartier Plessier ».

Mais, Monsieur le Maire et Cher Collègue, cet ancien Quartier militaire est aujourd’hui un pôle d’excellence accueillant plus de 500 emplois, générant plus de 900.000,- Euros de loyers annuels pour 20 millions d’investissements réalisés avec mes Collègues Maires de notre Communauté de Communes, eux-mêmes issus de cette « Sundgauvie profonde » que vous évoquez. Rassurez-vous, il ne reste pas un seul mètre carré disponible !

Monsieur le Maire, je suis Député et je représente outre la Nation (et donc aussi le Canton de Saint-Louis - Huningue), une circonscription de 152 Communes sur les 377 de ce Département.

Mieux élu d’Alsace ou du Haut-Rhin à chaque élection depuis 1988, je ne suis pas, rassurez-vous, un adepte du « tourisme électoral ». Je remplis mon mandat avec équité, défendant avec la même ardeur, les ouvriers textiles des Vallées Vosgiennes, les agriculteurs du « grand Sundgau », et ceux des zones de montagnes, les travailleurs frontaliers qui font notre prospérité et les Communes du Sud de notre Département quelles que soient leur taille ou les convictions politiques de leur Maire.

Un élu, surtout d’une Ville Centre comme Saint-Louis, doit unir et non diviser, doit respecter et non mépriser.

Lorsque les électeurs de la 3ème circonscription du Haut-Rhin m’auront renouvelé en juin prochain leur confiance, je suis sûr que nous saurons ensemble travailler dans l’intérêt de votre belle Ville de Saint-Louis et du Pays des Trois Frontières. Je m’y engage solennellement car la grandeur d’un homme politique, vrai et authentique, est de faire passer l’intérêt général avant les querelles et les ressentiments personnels.

Recevez, Monsieur le Maire et Cher Collègue, les salutations cordiales d’un élu, Député et Maire, prêt à continuer de servir avec honneur et dignité le Haut-Rhin, l’Alsace et la France !