jeudi 25 novembre 2010

Chantiers d'insertion : Le Député interpelle le Ministre

Dans le cadre du Projet de Loi de Finances 2011, lors des commissions élargies, Jean-Luc REITZER a interpellé le Ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives, M. Marc-Philippe DAUBRESSE, sur les mesures de soutien et d’accompagnement accordées à des publics fragiles. Nous vous proposons de découvrir son intervention en vidéo.


video

mercredi 24 novembre 2010

Jean-Luc REITZER nommé Rapporteur

Membre de la Commission des Affaires Etrangères, Jean-Luc REITZER a été nommé rapporteur sur le projet de loi, adopté par le Sénat, autorisant l'approbation de l'accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République hellénique relatif à la coopération en matière de sécurité intérieure. Ce rapport validera les intentions des deux pays dans le domaine de la sécurité.

mercredi 17 novembre 2010

Tourisme : 1 284 833 € pour le Pays Thur Doller

Juste avant le remaniement ministériel, le Ministre de l'Aménagement du territoire, M. Michel Mercier, a tenu à faire savoir à Jean-Luc REITZER que la dotation globale accordée aux vallées de la Thur et de la Doller, au titre de l'appel à projets 'Pôle d'excellence rurale', s'éleverait à 1 284 833 €.
En effet, le Syndicat Mixte du Pays Thur Doller a déposé un dossier de demande de subventions dans le domaine touristique. Le projet consiste à valoriser le tourisme de montagne par le développement de l'itinérance et la mise en réseau d'auberges et de gîtes de caractère. Pour obtenir gain de cause, les élus locaux ont sollicité l'appui du Député qui n'a pas manqué de les soutenir auprès des plus hautes instances gouvernementales.
C'est avec une grande satisfaction que le Député Reitzer a accueilli cette décision ministérielle qui conforte le caractère touristique du Pays Thur Doller en lui donnant les moyens de son ambition.

lundi 15 novembre 2010

Les Amis de Jean-Luc REITZER à Colombey

Pour honorer la mémoire du Général de Gaulle, l'Association des Amis de Jean-Luc REITZER a organisé un déplacement à Colombey-les Deux- Eglises, les 4 et 5 novembre dernier.
Cela a été l'occasion pour les membres de l'Association de se recueillir sur la tombe du Général, 40 ans après sa disparition. Un brin d'émotion et de nostalgie a submergé la délégation alsacienne qui s'est remémorée l'action du Grand Charles. Les plus anciens se souviennent qu' il a su nous diriger vers la victoire, redonner à notre pays un nouvel élan par un essor économique sans précédent et jeter les bases d'une nouvelle constitution qui régit encore nos institutions.
L'association des Amis de Jean-Luc REITZER a visité sa demeure de Colombey, la Boisserie. les participants ont pu également apprécié la qualité du Mémorial Charles de Gaulle, un espace muséographique qui retrace toute la vie du Général.

Anecdote : de grandes chaines de télévisions nationales ont couvert le déplacement des Amis de Jean-Luc REITZER, notamment TF1 et LCI. L'une des vidéos est disponible sur le lien url suivant (en allant directement sur le chapitre 8 : 14 min 21 sec) http://videos.tf1.fr/jt-we/le-20-heures-du-7-novembre-2010-6131677.html#voir_commentaires

mercredi 10 novembre 2010

Question au Gouvernement : Dysfonctionnements dans notre organisation industrielle

A l'occasion des Questions au Gouvernement du mardi 9 novembre, Jean-Luc Reitzer a interpellé le Ministre de l'Industrie, M. Christian Estrosi, sur la question des dysfonctionnements liés à l'organisation de notre industrie, et particulièrement dans le domaine de la sous-traitance. Nous vous proposons de découvrir la question suivie de la réponse du Ministre en vidéo.



M. Jean-Luc Reitzer. Ma question s’adresse à M. Christian Estrosi, ministre chargé de l’industrie. Nous célébrons aujourd’hui le quarantième anniversaire de la disparition du général de Gaulle. Charles de Gaulle menait aussi une politique industrielle ambitieuse pour la France, gage de prospérité et d’indépendance ! Monsieur le ministre, nous vous savons imprégné de cet enseignement historique ; les états généraux de l’industrie que vous avez pilotés l’ont démontré.

À l’heure de la mondialisation, la compétitivité de notre industrie passe aussi par le resserrement des liens entre les donneurs d’ordres et les sous-traitants, entre les clients et les fournisseurs, entre les grands groupes, les entreprises intermédiaires et les petites et moyennes entreprises. Cela permet plus de réactivité ; cela « booste » la qualité et accroît d’autant les chances de l’emporter lors d’un appel d’offres.

Malheureusement, les constats dressés par le médiateur des relations interentreprises industrielles et de la sous-traitance, que vous avez nommé, sont accablants : on ne compte plus les cas de non-respect des textes législatifs ou réglementaires relatifs à la sous-traitance, et ce, hélas ! au détriment de la compétitivité de notre industrie tout entière.

Ma question est donc simple, monsieur le ministre : quelles mesures comptez-vous prendre pour donner suite à ce constat et pour lutter contre les dysfonctionnements dans les relations entre les clients et les fournisseurs ? (Applaudissements sur plusieurs bancs du groupe UMP.)




video

mercredi 3 novembre 2010

CMU : le Député interpelle Mme BACHELOT

Dans le cadre du Projet de Loi de Finances 2011, M. REITZER a tenu à interpeller Mme BACHELOT en Séance Publique sur la question de la CMU. Nous vous proposons de découvrir la question.

'Mme la Ministre, ma question porte sur l’augmentation des cotisations de la CMU des travailleurs frontaliers qui exercent notamment une activité professionnelle en Suisse. Depuis l’année 2007, en application de la loi de finances 2006, les travailleurs frontaliers ont vu leurs cotisations CMU augmentées considérablement. Cette augmentation s’explique par la suppression de l’abattement forfaitaire de 20% applicable notamment aux salaires pour la détermination du revenu imposable. La suppression de cet abattement forfaitaire a eu pour conséquence une augmentation du revenu fiscal de référence, qui sert de base au calcul de la CMU des frontaliers. Pour corriger cette augmentation mécanique de la cotisation CMU, le Gouvernement a élevé le montant du plafond forfaitaire déductible du nouveau revenu fiscal de référence. Malheureusement, malgré l’application de cette nouvelle mesure, nous constatons sur le terrain au contact de nos concitoyens, une augmentation toujours aussi importante des montants de la cotisation CMU. En supprimant l’abattement forfaitaire de 20%, ni le Gouvernement, ni le législateur n’ont souhaité augmenter le montant des cotisations de la CMU. D’ailleurs, aucun texte de loi n’a prévu ou entériné cette augmentation. Dans ce cadre, Mme la Ministre, je souhaiterais savoir quelles mesures vous entendez prendre pour annuler cette augmentation des cotisations de la CMU, injustifiée et non souhaitée par le législateur ?'

video